Le vendredi 5 juillet 2019, le public s’est rué vers le parc historique de la canne à sucre pour le concert de Youssoupha. Pour la première fois, le prisme parolier s’est donné en concert sur le terroir haïtien et c’était carrément dément. Sacrée prestation, sacré public qui s’est séparé de l’artiste à contrecœur après avoir entonné avec lui les différents tubes qu’il avait choisis pour l’occasion. Un quinquennat qu’Ayibopost et ses supporters ne sont pas près d’oublier.

21 heures. Le public était là, le « stage » prêt à accueillir les artistes, jeux de lumière réglés, dispositifs de retransmission bien ajustés, il ne manquait plus les artistes du line-up, ou mieux, Youssoupha ; bien sûr, la majeure partie du public pour ne pas dire tout le Parc canne à sucre s’était en fait déplacé pour l’un des plus grands rappeurs français. Quelques minutes seulement avant 22 heures, Gaëlle donne le ton avec ses blagues habituelles avant de céder sa place à K-lib.

Quoiqu’impatient d’assister à la rentrée sur scène de Youss, le public a toutefois joui de l’immense bonheur que leur ont procuré le groupe « Akoustik » et BIC à travers leurs prestations les unes les plus authentiques que les autres. Et oui, qui ne se rappellera pas la bande à BIC qui a gravi le podium arborant l’équipement des Grenadiers et qui a rendu un vibrant hommage à la sélection haïtienne avec la Dessalinienne ?

« Une p*** de soirée » comme n’a cessé de le dire Youssoupha tout au long du concert. Nul ne s’est douté qu’il allait en passer une en voyant arriver la star sur scène. Les décibels que dégageait le DJ avec ses appareils n’ont pas suffi à couvrir les cris assourdissants des supporters. Un accueil plus que chaleureux pour un Youssoupha qui allait leur en donner pour leur argent.

Energique, fougueux, inspirant, c’est un Youss désireux de tenir sa promesse de faire de ce concert le plus beau depuis ces 15 dernières années qui interpréta des tubes comme « Polaroid experience », « M’en aller », « Salaam », « Entourage », « Apprentissage », pour ne citer que ceux-là. Il a aussi servi des morceaux qu’il a chantés en collaboration avec d’autres artistes comme « A toi je m’agrippe », « Histoire vraie »…

Ce vendredi soir au parc historique de la canne à sucre, plus qu’un concert mais une rencontre tant attendue entre un artiste et ceux qui l’aiment. Un amour que le poète a donné au public en retour en consacrant une partie de la soirée à leur parler et à permettre à certains de se prendre en photo avec lui. Que dire de cette belle image créée par l’artiste en invitant l’auditoire à se servir de leur portable comme seule lumière pendant un instant ? Un moment magique au cours duquel Port-au-Prince n’avait rien à envier à Paris, la ville lumière, selon Youss.

Le public haïtien avait soif de Youssoupha. Une soif que ces quelques heures à chanter avec lui ont étanchée, grâce à la volonté d’Ayibopost de célébrer ses cinq ans autrement. Toute l’équipe du média peut se sentir fière d’avoir eu un quinquennat digne du nom, et d’avoir du même coup satisfait le public par le choix de Youss comme artiste invité pour un concert en Haïti. Comme l’avait dit le rappeur, c’était « une putain de bonne soirée ! »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here